En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.

Parcours des Mondes

Blog de Armand Auxiètre Galerie d'art premier

Image Parcours des Mondes
Blog de Armand Auxiètre sur le Parcours des Mondes 


 
Parcours des mondes 2011
VENDREDI, 17 JUIN 2011 09:45 JEAN-DAVID BOUSSEMAER ACTUALITÉS - ART
Du 7 au 11 septembre 2011
 
Les plus grands marchands internationaux prennent place au cœur de Saint-Germain-des-Prés auprès de leurs homologues parisiens, afin de proposer aux amateurs et collectionneurs venus du monde entier des chefs-d’œuvre d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et des Amériques, ainsi que de belles pièces ethnographiques d’un coût plus abordable. 
 
 
En dix ans d’existence, « Parcours des mondes », le rendez-vous international des collectionneurs et amateurs d’arts premiers a su se placer au plus haut niveau international, faisant de Paris la capitale des arts premiers.
 
Lorsque Rik Gadella lance en 2002 l’idée de créer un salon hors-les-murs dans le quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés entièrement dédié aux arts premiers, sur le modèle du Bruneaf de Bruxelles, le pari semble osé. Si le quartier rassemblait déjà certaines figures de proue du domaine, le challenge était de faire venir les grands noms étrangers, new yorkais, bruxellois, européens et de faire de Paris la première place mondiale pour les arts premiers, tout en revendiquant le rôle des galeristes dans la formation de nouveaux collectionneurs.
 
Dès la première édition, pourtant très intimiste, le résultat est au rendez-vous et d’année en année, le nombre des participants et celui des visiteurs, toujours plus internationaux ne fait qu’augmenter alors que les galeristes se prennent au jeu et réservent de plus en plus souvent leurs meilleures pièces pour septembre, allant même jusqu’à proposer des expositions thématiques pertinentes accompagnées de catalogues.
 
En dix ans, le Parcours des mondes a su accompagner et favoriser l’évolution de la perception et la reconnaissance des arts premiers, aujourd’hui devenus un domaine artistique à la mode !
 
Dépassé le débat qui opposait les visions ethnographiques et artistiques, le mépris des formes parfois incompréhensibles pour l’oeil européen, les arts premiers incarnent la liberté des expressions, l’extrême diversité d’une création artistique débridée où les objets du quotidien côtoient sans honte les effigies royales ou les statues d’ancêtres. Chineurs, esthètes, voyageurs, historiens, toujours passionnés, les collectionneurs en herbe ou confirmés bénéficient de la spécificité d’un domaine où les prix restent abordables pour les « petits » objets de bonne qualité alors que les pièces exceptionnelles commencent à taquiner les records atteints dans d’autres domaines artistiques.
 
C’est cette variété dans l’offre qui a permis d’élargir le public, tout comme le travail de fond mené par les marchands, qui prennent à coeur leur rôle de découvreur, de passeur. Pour cette dixième édition du Parcours des mondes, repris en 2008 par l’équipe du magazine
 
Tribal Art sous la houlette de Pierre Moos qui a su donner une véritable ampleur internationale à l’événement, les 64 participants, dont plus de la moitié sont étrangers, ont mis les petits plats dans les grands afin d’offrir aux visiteurs du monde entier une sélection d’oeuvres aussi variée qu’exceptionnelle. Des classiques figures de reliquaire kota, canons de l’art africain, présentées par Bernard Dulon et Yann Ferrandin aux émouvants clichés de Casimir Zagourski qui sillonna l’Afrique avec la Croisière Noire, mis en lumière par Vignold Tribal Art en passant par les petits chefs d’oeuvres d’Afrique du Sud apportés des Etats-Unis par Jacaranda Tribal Art à l’occasion de sa première participation au Parcours des mondes, découvertes et émerveillements sont au programme.
 
Après Jean-Paul Barbier Mueller, le président Jacques Chirac et le cheikh Saoud Al-Thani, Parcours des mondes a le plaisir d’accueillir James J. Ross en tant que président d’honneur de cette édition anniversaire.
 
Cet homme humble, discret, qui ne met jamais en avant la valeur financière de ses acquisitions, mais bien plutôt leur valeur esthétique s'est aussi passionné, en dehors des arts africains, pour la peinture moderne (Miro, Picasso, etc.). Cette double passion confirme si besoin est que le Primitivisme au XXe siècle ( si bien mis en lumière par William Rubin ) est une réalité, qui dépasse d’ailleurs le cadre artistique européen si l’on en croit le rôle fondamental joué par des personnages tels Stieglitz, de Zayas ou Barnes.
 
 
Collectionneurs, qui sont-ils ?
 
En avril 2011, Tribal Art Magazine a réalisé un sondage auprès de 5'000 lecteurs (taux de réponse de 12%) qui a permis de dresser un profil type de l’amateur d’arts premiers.
 
83,90% des amateurs d’art tribal sont des hommes
Agés de plus de 50 ans (75%)
Un tiers exerce une profession CSP+ (profession libérale, dirigeant, entrepreneur).
Principal domaine d’intérêt : les arts d’Afrique à 89% et les arts d’Océanie à 56% mais également l’art moderne à 32,45 %
Budget des acquisitions : près de la moitié consacre un budget annuel de moins de 10'000 €, tandis que 32% dépensent de 10 à 30'000 €. Enfin, 7,75 % investissent plus de 100'000 € chaque année.
Interlocuteurs privilégiés : marchands et galeristes pour plus de 75% des collectionneurs contre 60% pour les ventes aux enchères.
Plus de la moitié des collectionneurs voyage plus de deux fois par an pour assister à des expositions et des salons
Destinations phares : Parcours des Mondes à 61%, suivi de près (50%) par le BRUNEAF puis à 23% par la Biennale des antiquaires de Paris.
 
 
Parcours des Mondes 2011
 
Du mercredi 7 au dimanche 11 septembre 2011
Tous les jours de 11h à 19h, le dimanche jusqu’à 17h
Nocturne le jeudi 8 septembre jusqu’à 21h
 
 
Quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés
Occupation des galeries situées le long des rues des Beaux-Arts, Bonaparte, de Seine, Jacques Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti, Jacob et de l’Echaudé.
75006 Paris
 

www.parcours-paris.eu

exposition a paris, paris exposition
Parcours des Mondes 20111 Commentaire
Par rédaction ArtéMédia
Posté le 18 juin 2011 à 12:20
 
 
 
Pour cette dixième édition du Parcours des mondes, l’équipe du magazine Tribal Art a su donner une véritable ampleur internationale à l’événement, les 64 participants, dont plus de la moitié sont étrangers, ont mis les petits plats dans les grands afin d’offrir aux visiteurs du monde entier une sélection d’oeuvres aussi variée qu’exceptionnelle. Des classiques figures de reliquaire kota, canons de l’art africain, présentées par Bernard Dulon et Yann Ferrandin aux émouvants clichés de Casimir Zagourski qui sillonna l’Afrique avec la Croisière Noire, mis en lumière par Vignold Tribal Art en passant par les petits chefsd’oeuvres d’Afrique du Sud apportés des Etats-Unis par Jacaranda Tribal Art à l’occasion de sa première participation au Parcours des mondes, découvertes et émerveillements sont au programme.
 
Programmation
 
 
Réceptacles : Arte y Ritual – Ana y Antonio Casanovas, Madrid
 
Ana et Antonio Casanovas ont sélectionné pour le Parcours des mondes un ensemble exceptionnel de récipients, bols, boîtes et coupes, expressions artistiques très achevées issues d’Afrique, d’Océanie, d’Indonésie et de la côte nord-ouest des Etats-Unis.
 
10 ans / 10 sculptures  : Galerie Renaud Vanuxem, Paris
 
Afin d’honorer symboliquement les 10 ans d’existence de Parcours des Mondes, la Galerie Renaud Vanuxem présentera une sélection d’oeuvres très importantes d’Afrique et d’Océanie centrée autour de l’idée de sculpture.
 
Parcours du raffinement Galerie Alain Bovis, Alain Bovis et Véronique du lac, Paris
 
Qualité sculpturale, délicatesse d’exécution, finesse des détails, velouté des surfaces, sensualité des patines, subtilité des expressions… Une sélection d’une cinquantaine d’oeuvres — statues, objets rituels, masques, bijoux — pour un parcours du raffinement qui fera voyager les amateurs, des Iles Marquises au Congo, en passant par l’Indonésie.
 
Une nocturne sera spécialement consacrée à ces objets si raffinés que sont les poulies de métier à tisser d’Afrique de l’Ouest, le jeudi 8 septembre de 18h à 21h.
 
Formes Longilignes : Galerie Dandrieu-Giovagnoni, Rome
 
Vingt sculptures d’Afrique, provenant d’anciennes collections européennes, se répondent dans un ensemble de formes longilignes, élancées, épurées, dans des matières variées comme le bois, l’ivoire, la terre cuite ou le métal. Ces objets, de petite ou grande dimension, présentent un ensemble harmonieux de lignes verticales et horizontales. L’oliphant luba, du Congo, en ivoire, qui se termine par une petite tête finement sculptée, est un exemple de forme sinueuse ; sobre et élégante la sculpture Ewé, du Ghana, longue statue au bois érodée, est un objet de culte recouvert de tissu et de métal.
 
African accumulative sculpture : Galerie Alain Lecomte, Paris
 
La nouvelle exposition thématique proposée par Alain Lecomte sera consacrée à l’art wé, du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, avec des oeuvres provenant pour la plupart de l’ancienne collection de l’américain Stewart Warkow. Ces masques expressionnistes, aux yeux cylindriques, entourés de protubérances, de clochettes, de dents d’animal, de cuivre, de clous, de cheveux humains ou de cartouches de fusils, nous font voyager dans l’univers étrange et unique des rituels masqués. Chez les Wé, le masque permettait à son porteur de perdre son identité afin de laisser les divinités se manifester à travers lui, devenant le messager de l’au-delà, entre l’être supérieur, les ancêtres et les humains. L’apparence brutale et sauvage de ces masques est bien éloignée de l’esthétique européenne, du poli de notre société, ils n’en sont que plus précieux, car ils ne cherchent pas à plaire, ils sont au dessus de cela, ils ont été créé par Dieu, c’est l’homme qui doit se soumettre. Le masque Wé, lui, est immortel.
 
L’Afrique qui disparait : Galerie Vignold Tribal Art, Cologne
 
Michael Vignold présentera à l’occasion du Parcours des mondes un groupe de 366 clichés anciens réalisés par le fameux photographe d’origine polonaise Casimir Ostoja Zagourski (1880- 1941). Il fit partie de la première génération de photographes européens à sillonner le continent africain et ouvrit dès 1924 un studio photographique à Leopoldville. Il publia deux séries de 500 clichés sous le tître L’Afrique qui disparaît !, documentant la vie, les traditions et cérémonies des populations centre et est-africaines. Témoignages ethnographiques de premier ordre, la qualité artistique de ces clichés en fait également de vraies oeuvres d’art.
 
Visage : Galerie David Serra, Barcelone
 
La galerie David Serra a sélectionné pour le parcours des mondes 2011 un ensemble d’oeuvres de haute époque autour du fil conducteur qu’est le rendu et l’expressivité du visage – humain ou animal – dans les arts premiers. Parmi les pièces présentées figureront notamment une exceptionnelle figure de reliquaire kota (Gabon) de style shamaye, un beau tambour à fente yaka (R.D. Congo) et un puissant crâne ekoi (Nigeria).
 
Kota : Galerie Yann Ferrandin, Paris
 
Yann Ferrandin nous invite cette année à le suivre dans un parcours initiatique à travers les forêts du Gabon à la découverte d’une vingtaine de superbes gardiens de reliques ancestrales, ces figures emblématiques des peuples Kota, Shamaye ou Mahongwé, réunies patiemment au cours des dix dernières années. Cette sélection rigoureuse et personnelle fera l’objet d’un catalogue.
 
Célébration de la femme dans les fêtes villageoises au Mali  : Galerie Loeb, Paris
 
Les figurines qui accompagnent les danses de masques animaux sògo bò lors des fêtes villageoises au Mali sont parfois masculines mais ce sont les personnalités féminines qui sont le plus souvent mises à l’honneur. Elles font référence aux grandes ancêtres, aux femmes d’exception, à la maternité, à la vie quotidienne.
 
Réalisées en bois patiné, peint ou recouvert de métal, elles sont parfois faites en bronze ou en fer-blanc peint. Une importance particulière est accordée à la tête, à la coiffure, aux ornements et au torse, le corps étant souvent réduit à un bâton auquel on ajoute deux bras qui seront levés pour saluer ou applaudir.
 
Kota Ancestors : Galerie Bernard Dulon, Paris
 
Une vingtaine d’oeuvres majeures de l’art kota datant du XIXe siècle et provenant de prestigieuses collections privées seront présentées par Bernard Dulon à l’occasion du Parcours des mondes. Ces figures de reliquaire, placées au-dessus du panier contenant les ossements des ancêtres, étaient utilisées par les populations vivant au Gabon, dans le Sud du Cameroun et dans le Nord du Congo. Conservés dans des cases à l’écart du village, ces mbulu ngulu, composées d’une âme de bois recouverte de laiton et de cuivre, possédaient toutes leur propre nom, ce qui laisse deviner un essai de portraitisation. Elles n’étaient visible que par les initiés de plus haut rang venus consulter les ancêtres.
 
Polynésie : Galerie Flak, Edith et Julien Flak, Paris
 
Les arts anciens de Tahiti, des Iles Marquises, de l’Ile de Pâques, des Maoris de Nouvelle-Zélande, ou encore des Iles Fidji, Cook et Australes seront à l’honneur dans la nouvelle exposition présentée par la Galerie Flak à l’occasion du Parcours des mondes. Statuaire, ornements rituels, objets de prestige, proues et maquettes de navire, massues cérémonielles, ces rares sculptures mettront en lumière le raffinement, la charge poétique et la puissance d’évocation des arts classiques de Polynésie qui ont tant fascinés et inspirés les grands artistes du XXe siècle.
 
Les chemins du rêve : Galerie Arts d’Australie, Stéphane Jacob, Paris
 
L’essence de la peinture aborigène vient du lien charnel qu’elle entretient avec le « Temps du Rêve », temps de la création mythique du monde pour les Aborigènes. Depuis les années 1970, les artistes aborigènes ont développé une plastique contemporaine qui a vu l’émergence de grands talents tels les artistes Abie Loy Kemarre, Dennis Nona, Kathleen Petyarre, Crusoe Kurddal dont la galerie arts d’australie présentera une intéressante sélection en regard d’objets d’art anciens.
 
L’art précolombien de l’espace maya : Galerie Furstenberg, Jean-Christophe Argillet, Paris
 
Etablie entre 900 et 300 av. J.-C. sur un gigantesque territoire, la civilisation maya, qui restera comme l’une des plus avancée de Méso-Amérique, s’éteindra totalement entre 900 et 1000 apr. J.-C. avec une désertion des sites religieux pour le moment encore inexpliquée.
 
Le grand essor maya eut lieu au cours de la période dite Classique (300-900 apr. J.-C.) durant laquelle d’importants centres cérémoniels majeurs furent bâtis : Chichen Itza, Uxmal, Palenque, Tikal, Bonampak et Copán parmi les plus célèbres et importants.La production artistique objet de cette exposition se situe principalement durant la période classique et regroupe un ensemble d’une quarantaine d’objets réalisés en céramique (statues, bols ou vase cultuels peints, encensoirs) mais également en pierre ou en jade (silex excentriques, cuiller à coca en jade, grand bol sculpté en marbre) et enfin en stuc (têtes de grand prêtres avec restes de polychromie).
 
Totems miniatures. De l’art des cuillères des Indiens de la côte Nord Ouest :  Galerie Dodier, Avranches
 
C’est entre le nord-ouest du Canada, en Colombie-Britannique, et le sud-est de l’Alaska, que vivent les populations Tlingit, Haïda,Tsimshian, Kwakiult, etc… A l’occasion du 10e anniversaire du Parcours des Mondes et du 50e anniversaire de l’ouverture de la Galerie Dodier, cette dernière présentera une exceptionnelle sélection de 36 cuillères de la côte Nord-Ouest, rassemblée pour une exposition inédite en Europe.
 
Il aura fallu une vingtaine d’années à Laurent Dodier pour réussir à rassembler un tel nombre de cuillères de si belle qualité et d’une telle rareté. Totems miniatures, à la sculpture tout en délicatesse et en raffinement elles sont empreinte d’une puissance et d’une noblesse déroutante. Le catalogue qui accompagne l’exposition offrira des pistes de compréhension sur la signification et l’utilisation de ces cuillères dans leur contexte traditionnel.
 
Iles de pierre  : Galerie Pascassio Manfredi, Paris
 
A l’occasion de Parcours des Mondes 2011, la galerie Pascassio Manfredi présentera une belle sélection d’oeuvres d’Indonésie, pour la plupart inédites. Seront exposées notamment un ensemble de sculptures en pierre, véritables témoignages de la culture mégalithique de ces îles. Notons parmi elles une remarquable stèle Batak et un plateau cérémoniel de l’île de Nias.
 
L’art vietnamien du Ier au XIVe siècle, entre influence chinoise et créativité nationale : Galerie Christophe Hioco, Paris
 
L’occupation chinoise sur le territoire vietnamien intervenue dès 208 avant J.C., va modifier les us et coutumes des artisans vietnamiens qui vont créer un mobilier funéraire constitué de bronzes et de céramiques caractérisés par des formes à la fois innovantes et empruntées au répertoire chinois. Cette période est appelée Han-vietnamienne (Ier – VIe siècle). Avec la création du Viêt Nam indépendant au Xe siècle, un renouveau artistique a lieu sous les dynasties Ly (1009-1225) et Trân (1226-1400) développant un style considéré comme l’âge d’or de l’art vietnamien, caractérisé par un équilibre parfait et une harmonie tranquille. Dans le cadre de cette exposition la Galerie Hioco présentera des oeuvres sino-vietnamiennes qui témoignent de cette influence mutuelle entre les deux pays.
 
L’or de l’Asie du Sud-Est : Galerie Cédric le Dauphin, Paris
 
Pour le parcours des Mondes 2011, la Galerie Cédric Le Dauphin présentera un rare ensemble de bijoux anciens d’Asie du Sud-Est. Parmi ceux-ci des bijoux Pyu du IVe siècle, des bagues balinaises, des bijoux de la péninsule indochinoise, tous en or et parés de pierres précieuses. Ces merveilles seront accompagnées de colliers montés de pierres et perles antiques, excavées et remontées pour être présentées et portées. La Galerie Cedric Le Dauphin, comme à son habitude, présentera également des poignées de kriss indonésiens de qualité dont quelques poignées en or du XVIIIème siècle et autres raretés.
 
Dévotion et Protection. Miniatures et objets rituels de Bouriatie et de Mongolie : Galerie Wei Asian Arts, Bruxelles
 
L’exposition “Dévotion et Protection” est axée sur une sélection d’objets de Mongolie et de Bouriatie, région située à l’est du lac Baikal où le bouddhisme, teinté de shamanisme, a été reconnu comme une des religions officielles de l’empire russe par un décret spécial de l’impératrice Elizabeth I en 1741. Avec l’arrivée du communisme en 1917, le bouddhisme fut l’objet d’une propagande anti-religieuse majeure qui entraîna la destruction des temples et d’une grande partie des objets de culte d’où la rareté des objets présentés.
 
Seront exposés des miniatures, des sculptures et instruments rituels, une peinture d’offrande et des blocs à impression. Si l’art tibétain et mongol a exercé une grande influence sur l’art bouriate, ce dernier n’en a pas moins développé des caractéristiques propres notamment dans l’iconographie et dans l’utilisation en sculpture de certains matériaux disponibles dans son environnement tels le bois, le papier-mâché et l’argile.
 
Collectionneurs, qui sont-ils ?
Tribal Art Magazine a réalisé en avril 2011 un sondage auprès de 5 000 lecteurs (taux de réponse de 12%) qui a permis de dresser un profil type de l’amateur d’arts premiers.
 
L’HOMME
 
83,90% des amateurs d’art tribal sont des hommes
Agés de plus de 50 ans (75%)
Un tiers exerce une profession CSP+ (profession libérale, dirigeant, entrepreneur).
LE COLLECTIONNEUR
 
Principal domaine d’intérêt : les arts d’Afrique à 89% et les arts d’Océanie à 56% mais également l’art moderne à 32,45 %
Budget des acquisitions : près de la moitié consacre un budget annuel de moins de 10 000 €, tandis que 32% dépensent de 10 à 30 000 €. Enfin, 7,75 % investissent plus de 100 000 € chaque année.
Interlocuteurs privilégiés : marchands et galeristes pour plus de 75% des collectionneurs contre 60% pour les ventes aux enchères
LE VOYAGEUR
 
Plus de la moitié des collectionneurs voyage plus de deux fois par an pour assister à des expositions et des salons
Destinations phares : Parcours des Mondes à 61%, suivi de près (50%) par le BRUNEAF puis à 23% par la Biennale des antiquaires de Paris.
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES
 
Le lieu : Quartier des Beaux-Arts à Saint-Germain-des-Prés, Paris, VIe.
Occupation des galeries situées le long des rues des Beaux-Arts, Bonaparte, de Seine, Jacques Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti, Jacob et de l’Echaudé.
 
Les horaires : Du mercredi 7 au dimanche 11 septembre 2011
Tous les jours de 11h à 19h, le dimanche jusqu’à 17h
Nocturne le jeudi 8 septembre jusqu’à 21h
 

Le site : www.parcours-des-mondes.com



exposants
Allemagne
Expoca GmbH, Munich - Arts premiers & photographie
Contact : info@expoca.de
Expose chez Galerie Couteron - 16, rue Guénégaud
 
Vignold Tribal Art, Cologne - Art d’Afrique et d’Océanie
Contact : Michael Vignold, info@vignoldtribalart.com
Expose chez Galerie Severin Maly - 3, rue Jacques Callot
 
Australie
Chris Boylan - Oceanic Art, Sydney - Art océanien
Contact : cboylan@tpg.com.au
Expose chez Galerie Lee - 9, rue Visconti
 
Belgique
Claes Gallery, Bruxelles - Art d’Afrique Noire
Contact : Didier Claes, afriquepremier@yahoo.fr
Expose chez Galerie Pascal Lansberg - 36, rue de Seine
 
Kevin Conru, Bruxelles - Art africain et océanien
Contact : kevinconru@yahoo.com
Expose chez Galerie Ivana de Gavardie - 10, rue des Beaux-Arts
 
Coppens Tribal Art, Bruxelles - Art du Sud-Est Asiatique et du Pacifique
Contact : coppenstribalart@gmail.com
Expose chez Galerie Lefor - Openo - 29, rue Mazarine
 
Galerie Pierre Dartevelle, Bruxelles - Arts premiers
Contact : dartevelle.p@skynet.be
Expose chez Galerie Etienne de Causans - 25, rue de Seine
 
Jo De Buck - Tribal Arts, Bruxelles - Afrique Centrale
Contact : jdbtribalarts@gmail.com
Expose chez Galerie Sparts - 41, rue de Seine
 
Bernard de Grunne, Bruxelles - Art tribal
Contact : galeriegrunne@skynet.be
Expose chez Galerie Trigano, 4bis rue des Beaux-Arts
 
Indigènes sprl, Bruxelles - Art tribal d’Afrique, d’Océanie et des Amériques
Contact : giltsoff@gmail.com
Expose chez JSC Gallery - 15, rue des Beaux-Arts
 
Philippe Laeremans Tribal Art, Bruxelles - Afrique (Congo)
Contact : philippelaeremans@yahoo.fr
Expose chez Galerie Anne & Just Jaeckin - 19, rue Guénégaud
 
Patrick & Ondine Mestdagh, Bruxelles - Armes, bijoux et ethnographie des continents non-européens
Contact : patrick.mestdagh@marine.be
Expose chez Galerie Pascal Lansberg - 36, rue de Seine
 
Joaquin Pecci Tribal Art, Bruxelles - Arts anciens de l’Afrique Noire et de l’Himalaya
Contact : joaquin.pecci@skynet.be
Expose chez Galerie Sellem - 5, rue Jacques Callot
 
Serge Schoffel Ancient Tribal Art, Bruxelles - Arts premiers anciens de tous les continents
Contact : contact@sergeschoffel.com
Expose chez Galerie Mazarine - 19 rue Mazarine
 
Tribal Art Classics, Bruxelles - Afrique & Océanie
Contact : adrian@schlag.net
Expose chez Bouquinerie de l'Institut - 3bis, rue des Beaux-Arts
 
Galerie Frank Van Craen, Bruxelles - Arts africains, meubles anciens japonais
Contact : info@frankvancraen.be
Expose chez Galerie Daniel Besseiche - 33, rue Guénégaud
 
Galerie Joris Visser, Bruxelles - Art tribal
Contact : info@frankvancraen.be
Expose chez Cat Berro - 25, rue Guénégaud
 
Wei Asian Arts, Bruxelles - Art asiatique
Contact : weiasianarts@skynet.be
Expose chez Galerie Alain le Gaillard - 19, rue Mazarine
Canada
Galerie Jacques Germain, Montréal - Arts d’Afrique sub-saharienne
Contact : info@jacquesgermain.com
Expose chez Galerie Aittouarès - 2, rue des Beaux-Arts
 
Espagne
Arte y Ritual, Madrid - Arts d'Afrique, d'Océanie et de la côte nord-ouest de l'Amérique
Contact : galeria@arteyritual.com
Expose chez Galerie Crous - 11, rue des Beaux-arts
 
Galeria Raquel y Guilhem Montagut, Barcelone - Art tribal
Contact : guilhem@galeriamontagut.com
Expose chez Galerie Gimpel et Muller - 12, rue Guénégaud
 
David Serra, Saint Cugat - Art tribal
Contact : galeria@davidserra.es
Expose chez Galerie Marie-Laure de l’Écotais - 49, rue de Seine
 
Etats-Unis
Bruce Frank, New York - Art océanien
Contact : info@brucefrankprimitiveart.com
Expose chez Galerie Agathe Hélion & Clair - 40, rue Mazarine
Michael Hamson Oceanic Art, Palos Verdes Estates - Art océanien, de Nouvelle-Guinée
Contact : mhamson@michaelhamson.com
Expose chez Galerie Landrot - 5, rue Jacques Callot
Wayne Heathcote, Miami - Art d’Océanie
Contact : wh100@aol.com
Expose chez Galerie Nicolas Deman – 12 rue Jacques Callot
 
Jacaranda Tribal, New York - Art africain
Contact : Daniel Rootenberg, daniel@jacarandatribal.com
Expose chez Galerie Forêt Verte - 19 rue Guénégaud
 
Nasser + Co, New York - Océanie, Afrique, Amériques
Contact : Claudia Smith, csmith@nassertribalart.com
Expose chez Galerie Arnoux - 27, rue Guénégaud
 
France
Galerie 1492, Paris - Art précolombien
Contact : ydurand@galerie1492.com
Résident, 12 rue Jacob
 
Galerie Afrique, Saint Maur - Arts africains
Contact : alain.dufour@aa-galeries.com
Expose chez Galerie Louis Cane - 14 rue des Beaux-Arts
 
Arts d'Australie, Paris - Art aborigène australien
Contact : sj@artsdaustralie.com
Expose chez Galerie Seine 51 - 51, rue de Seine
 
Galerie Alain Bovis, Paris - Arts d’Afrique, d’Himalaya, d’Indonésie et d’Océanie
Contact : galerie.alainbovis@wanadoo.fr
Expose chez Bailly Contemporain - 38, rue de Seine
 
Galerie Olivier Castellano, Paris - Art tribal
Contact : info@oliviercastellano.com 
Résident, 34 rue Mazarine
Galerie Gregory Chesne, Lyon - Art africain et d'Asie
Contact : gregorychesne@yahoo.fr
Expose chez Galerie Bortone - 13, rue Mazarine
 
Jean-Yves Coué, Nantes - Afrique - Océanie - Asie du sud-est
Contact : arttribal.coue@free.fr
Expose chez Galerie Arlette Gimaray - 53, rue de Seine
 
Galerie Dodier, Avranches - Afrique - Océanie - Amérique
Contact : laurentdodier@wanadoo.fr
Expose chez Galerie Michel Giraud - 35-37, rue de Seine
 
Galerie Bernard Dulon, Paris - Art primitif
Contact : info@dulonbernard.fr
Résident, 10 rue Jacques Callot
 
Galerie Maine Durieu, Paris - Arts d’Afrique
Contact : mainedurieu@wanadoo.fr
Résident, 7 rue Visconti
 
Entwistle, Paris - Afrique, Océanie, Amérique du Nord
Contact : eugenie@entwistle.fr
Résident, 5 rue des Beaux-Arts
 
Yann Ferrandin, Paris - Afrique, Océanie, Amérique du Nord, Indonésie
Contact : yann.ferrandin@gmail.com
Résident, 5 rue Visconti
 
Librairie Fischbacher, Paris - Livres récents et anciens
Contact : libfisch@wanadoo.fr
Résident, 33 rue de Seine
 
Galerie Flak, Paris - Arts d’Afrique, d’Océanie et d’Amérique du Nord
Contact : Edith et Julien Flak, contact@galerieflak.com
Résident, 8 rue des Beaux-Arts
 
Galerie Furstenberg, Paris - Art précolombien
Contact : Jean-Christophe Argillet, furstenb@club.fr
Résident, 8 rue Jacob
 
Christophe Hioco, Paris - Arts d'Asie
Contact : info@galeriehioco.com
Expose chez Galerie Délire en formation - 12, rue Guénégaud
Galerie Kanem, Saint Maur - Arts anciens d’Afrique Noire
Contact : frantz.dufour@galerie-kanem.com
Expose chez Les Yeux Fertiles - 27, rue de la Seine
 
Galerie Olivier Larroque, Nîmes - Art ancien d’Afrique Noire
Contact : o.larroque@infonie.fr
Expose chez Galerie Hug - 2 rue de l'Echaudé
 
Galerie Alain Lecomte, Paris - Arts anciens d’Afrique noire
Contact : lecomte.afrique@wanadoo.fr
Résident, 21 rue Guénégaud
 
Galerie Cédric Le Dauphin, Paris - Art tribal et asiatique
Contact : c.ledauphin@wanadoo.fr
Expose chez Isadora - 54 rue Mazarine
Galerie Albert Loeb, Paris - Afrique de l’Ouest
Contact : galerieloeb@wanadoo.fr
Résident, 12 rue des Beaux-Arts
 
Librairie Mazarine, Paris - Ouvrages d'art rares ou épuisés
Contact : librairie@lamazarine.com
Résident, 78 rue Mazarine
 
Galerie Meyer - Oceanic Art, Paris - Art océanien
Contact : Anthony JP Meyer, ajpmeyer@gmail.com
Résident, 17 rue des Beaux-Arts
 
Galerie Monbrison, Paris - Art primitif - Antiquités
Contact : courrier@monbrison.com
Résident, 2 rue des Beaux-Arts
 
Noir d’Ivoire, Paris - Généraliste en art africain
Contact : Yasmina Chenoufi, contact@galerienoirdivoire.fr
Résident, 19 rue Mazarine
 
Pascassio Manfredi, Paris - Indonésie
Contact : Davide Manfredi, pascassiomanfredi@orange.fr
Résident, 11 rue Visconti
 
Galerie Ratton, Paris - Arts Primitifs
Contact : rattonhourde@orange.fr
Résident, 11 rue Bonaparte
 
Lucas Ratton, Saint-Ouen - Arts primitifs
Contact : primitivart@gmail.com
Expose chez Galerie Vallois - 35, rue de Seine
Galerie Schoffel-Valluet, Paris - Arts primitifs
Contact : christine.valluet@wanadoo.fr
Résident, 14 rue Guénégaud
 
Galerie Sigui, Angers - Arts premiers et civilisations anciennes
Contact : Jean-François Blondeau, galerie.sigui@gmail.com
Expose chez Galerie de l'Europe - 55, rue de Seine
 
Galerie Renaud Vanuxem, Paris - Art africain, océanien, himalayen
Contact : rvanuxem@yahoo.fr
Résident, 52 rue Mazarine
 
Voyageurs & Curieux, Paris - Arts d’Océanie
Contact : Jean-Edouard Carlier, contact@voyageursetcurieux.com
Résident, 2 rue Visconti
 
Italie
Dalton Somaré, Milan - Art africain et art ancien d'Asie
Contact : Leonardo Vigorelli, daltonsomare@hotmail.com
Expose chez Galerie Valmay - 22, rue de Seine
 
Dandrieu – Giovagnoni, Rome - Art africain
Contact : Chantal Dandrieu, info@dandrieuafricanart.com
Expose chez Galerie di Meo - 9, rue des Beaux-Arts
 
Pays-Bas
Kathy Van Der Pas & Steven Van De Raadt, Rotterdam - Art africain
Contact : africanart@hetnet.nl
Expose chez Galerie Beatrice Soulié - 21, rue Guénégaud
 
Royaume-Uni
Ben Hunter, Londres - Art d’Océanie et d’Afrique
Contact : ben@tribalhunter.com
Expose chez Galerie Yu - 15, rue de Seine
 
Suisse
Galerie Patrik Fröhlich, Zurich - Art africain et océanien
Contact : patrikfroehlich@swissonline.ch
Expose chez Galerie GNG - 3, rue Visconti

Lien vers le Site Officiel du Parcours des Mondes Salon International des Arts Premiers


 Recherche
EXPOSITION FEMME
LUBA EXPOSITION
EXPOSITION HEAUMES
 Menu
 Liens
FEMME